top of page
  • Photo du rédacteurSandra Marielle

Un songe grecque

Pénétrer dans la villa Kérylos, c'est un voyage imminent vers la Grèce. Mirage matinal.

Le ton est donné dès le vestibule. Au sol, une mosaïque symbolise la famille bercée par l’inscription « Xaipe » - Réjouis-toi.


La famille Reinach, créatrice de ce bijou grecque, a été accompagnée par de nombreux artistes talentueux dans cette démarche et, plus récemment, la patte d’Hubert Le Gall vient affiner cette création aux allures fantastiques avec son exposition « Une fantaisie grecque ».


Kérylos nous plonge dans une Grèce plus rêvée que réelle ; doux songe bouleversant les codes.

La villa respire l’esprit libre de Le Gall, geyser créatif, surprenant les sens par l’insolence des formes, le mélange des matériaux, la confusion des époques. Pilier cosmique reliant le ciel et la terre, le passé et le présent, l’antique et le contemporain. Véritable danse en symbiose au sein d’un lieu aussi fascinant qu’inspirant.

Fuir la ligne droite, lisse, sans surprise. Embrasser l’intrépide, s’imprégner du mystère assoiffé de mythes et de rêveries.


Je m’embarque dans l’aventure Kérylos, ode à la mythologie, je vole telle une hirondelle, d’une pièce à l’autre, fenêtre après fenêtre. Perchés sur la Méditerranée, mes yeux s’attardent sur le magnétisme du bleu azuréen pour ensuite revenir à la contemplation d’un intérieur poétique et renversant.


Caressée par une brise marine, Aphrodite aux deux visages verse son regard nostalgique vers une Grèce lointaine. Je poursuis mon chemin sur les traces d'Apollon et d’Athéna, à travers les exploits d’Ulysse et d’Achille. Je nage dans un bain de paradoxes : l’Iliade et l'Odyssée, la guerre et la paix, la rigidité et la souplesse, la rationalité et le rêve, l’emprise des dieux sur l’être humain et la liberté… L’étrange écho.


Déambuler, participer à un échange à travers lequel des fresques, des mosaïques, des statues se fondent à un mobilier raffiné mêlant la chaleur du bois à la sensualité du bronze et à la noblesse du marbre.


L’entrelacement sophistiqué des assises me frappe par son côté « tendance » et finit de conquérir mon cœur. Une pincée d’humour saupoudre la poésie et l’esthétisme du décor. Omniprésente dans une alternance fluide et rythmique.


Je vacille et vous invite à poursuivre ce rêve, à fusionner votre esprit à vos sens à la villa Kérylos.


















58 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Bình luận


Post: Blog2 Post
bottom of page